La revue du projet

La revue du projet
Accueil

Rassemblement en soutien aux salarié-es du 57 bvd de Strasbourg

le 26 November 2014

Rassemblement en soutien aux salarié-es du 57 bvd de Strasbourg

Mardi dernier sur F5 : le viol utilisé comme arme de guerre

le 25 November 2014

Mardi dernier sur F5 : le viol utilisé comme arme de guerre

Les sociétés humaines sont évidemment marquées dans leur "inhumatité" par ce qui en est la cause profonde l'exploitation du travail. Les violences faites aux femmes et aux enfants inhérentes sans doute à nos origines animales lointaines, surmontées cependant par les sentiments amoureux fussent-ils à caractère sexuel et les nécessité de protéger la procréation et ce qui en résulte, ressurgissent en permanence.

Il ne sera jamais assez fait pour combattre ces héritages des plus obscures traditions qui règnent encore, parfois religions et idéologies aidant. Mais comment en voyant le reportage de mardi sur "le viol comme arme de guerre" ne pas inscrire cette atteinte abominable à la dignité, que sont les viols ?

Comment ne pas nous sentir coupables nous aussi lorsque l'on se tait ?

Comment, l'a dit très justement le chirurgien européen de l'établissement consacré aux soins des femmes victimes de viol, comment ne pas évoquer les responsabilités du colonialisme contre lequel peu se sont élevés au temps de sa mise en œuvre ?

Cela doit nous interpeler dans notre façon d'appréhender la construction sociale, et notamment comment faire par la loi une protection contre toute conception discriminatoire dans son fonctionnement.

Mais encore une fois il faut donner à l'école les moyens d'éducation indispensable non pas en prenant appui sur des concepts moralisants exprimés par des croyances, mais sur une approche scientifique de ce qui doit déterminer les relations humaines d'où la solidarité, le respect et la dignité ne peuvent-être dissociés

Car en fait, sommes nous si loin, toutes proportions gardées, tenant compte des développements historiques, de ces sauvages réflexes réitérés chaque fois que la société voit les injustices sociales se développer ?

 

Violences physiques, violences morales : le même combat pour l’égalité

le 25 November 2014

 

 

30 ans des restos du cœur : une réalité douloureuse qui signe l'échec d'une politique

le 25 November 2014

30 ans des restos du cœur : une réalité douloureuse qui signe l'échec d'une politique

 

La pauvreté explose, 1 million de personnes vont encore recourir cette année aux restos du cœur, qui servent 130 millions de repas. Et cette association, comme de nombreuses autres, ne pourront plus faire face d'ici un an ou deux, car elles subissent, elles aussi, l'austérité. Aujourd'hui quatre millions et demi de personnes survivent avec les minimas sociaux. Trois millions de jeunes vivent sous le seuil de pauvreté. Les fins de droits ont augmenté de 56 % depuis 2008, ce qui explique le recours aux associations qui sont souvent la dernière branche de survie. Combien de drames humains derrière ces chiffres ?

 

Cette réalité douloureuse signe l'échec d'une politique : celle d'un gouvernement dont la boussole n'est pas le développement humain mais la courbe des profits des grandes entreprises, au nom de la compétitivité. C'est ainsi que les profits explosent et que 67 personnes détiennent dans le monde autant de richesses que la moitié de la population de la planète.

 

Les associations sont elles aussi impactées négativement par cette politique. Quatre associations humanitaires ont dû batailler ferme, avec la soutien des députés de la GUE, pour maintenir l'aide alimentaire européenne menacée de forte réduction. Elles subissent le recul des subventions publiques au profit des appels à projets et du marché, le recul des dons à cause de l'austérité, malgré la générosité des Français. Il faut là aussi une autre politique pour favoriser la vie associative, élément important du développement économique, social et de la vie démocratique. De premières mesures pourraient être prises, qui sont dans le rapport parlementaire présidé par Alain Bocquet.

 

L'explosion de la pauvreté est un drame social et humain. C'est aussi un drame économique. Il est grand temps de promouvoir une alternative sociale, écologique, politique à ce pouvoir et à sa politique .

Tract manif 22 novembre

le 20 November 2014

Tract manif 22 novembre

Journée internationale des droits de l'enfant : « la France doit assurer la protection de ses enfants »

le 19 November 2014

Journée internationale des droits de l'enfant : « la France doit assurer la protection de ses enfants »

A la veille du 20 novembre, journée internationale des droits de l'enfant, deux rapports récents de l'Unicef nous alertent sur la dégradation des conditions de vie des enfants et des jeunes.

 

  1. Le mal être des adolescents, miroir d'une société en crise : 43 % sont en situation de souffrance psychologique, et ce sont dans les situations les plus précaires que les tensions, les angoisses sont les plus fortes et les conduites addictives les plus fréquentes.

  2. Les enfants de la récession : 2,6 millions d'enfants ont plongé sous le seuil de pauvreté dans les pays les plus riches du monde depuis 2008, ce qui fait 76,5 millions d'enfants. En France, on compte 440 000 enfants pauvres supplémentaires entre 2008 et 2012 (de 15,6 % à 18,6%).

Par ailleurs, près d'un jeune étudiant sur deux est dans le renoncement aux soins.

Est-ce ainsi que nos enfants vivent ?

 

Alors que notre pays a signé la convention internationale des droits de l'enfant (convention des Nations unies du 20 novembre 1989), il se doit de la respecter et d'assurer la protection de ses enfants.

Les préconisations de l'Unicef sont claires : il faut maintenir de solides filets de sécurité sociale, éliminer la pauvreté, faire du bien-être des enfants une priorité absolue.

La question n'est pas de laisser une dette aux générations futures, mais de leur assurer un avenir digne du 21e siècle. L'heure n'est pas à diminuer les budgets sociaux du pays ni les dotations aux collectivités locales, l'heure est à sortir de l'austérité.

Nous demandons d'urgence, comme d'autres organisations qui agissent contre la pauvreté, la tenue d'une conférence nationale de la protection sociale.

Des mesures d'urgence doivent être prises pour combattre la pauvreté telles que la baisse de la TVA sur les produits de première nécessité, l'ouverture en nombre de logements d'urgence, le blocage des loyers, l'accès aux associations caritatives des stocks de denrées alimentaires de l'Union européenne, le développement de la protection sociale en priorité pour les enfants et les jeunes.

 

Tract débat

le 19 November 2014

Tract débat

4 décembre : GRAND DEBAT SUR LE TRAVAIL DU DIMANCHE

le 19 November 2014

4 décembre : GRAND DEBAT SUR LE TRAVAIL DU DIMANCHE

4 décembre : GRAND DEBAT SUR LE TRAVAIL DU DIMANCHE

le 19 November 2014

4 décembre : GRAND DEBAT SUR LE TRAVAIL DU DIMANCHE

UN PASS NAVIGO AU TARIF DE LA ZONE 1-2 POUR TOUTES LES FRANCILIENNES ET TOUS LES FRANCILIENS.

le 18 November 2014

UN PASS NAVIGO AU TARIF DE LA ZONE 1-2 POUR TOUTES LES FRANCILIENNES ET TOUS LES FRANCILIENS.