La revue du projet

La revue du projet
Accueil

Répondez à la grande consultation citoyenne du PCF

le 09 septembre 2016

Répondez à la grande consultation citoyenne du PCF

Que demande le Peuple ? La grande consultation citoyenne

Vous voulez être entendus

Comme nous, vous en avez assez de voir la parole populaire méprisée, ignorée, trahie.

Le Parti communiste lance une grande consultation citoyenne dans le pays pour débloquer la situation. Pour avoir un grand débat public, faire émerger les exigences populaires, ouvrir des solutions face à la crise. Un grand débat pour donner votre avis sur la France, l’Europe, le monde.

Nous avons tous un bout de la solution

Vos exigences, exprimées et rassemblées doivent former un mandat populaire à rendre incontournable. Donc, à vous d’écrire la politique, à vous la parole !

Prenez la parole !

Le questionnaire, proposé à 500 000 personnes dans le pays est un point de départ. Vos réponses seront synthétisées au niveau national et rendues publiques.

Vous pouvez télécharger le questionnaire ci-contre pour le remplir ou le faire remplir avant de nous le retourner ( par la poste à l'adresse indiquée ou scané par mail à pcf@pcf.fr )

Vous pouvez aussi remplir le questionaire directement par internet sur le site www.lagrandeconsultationcitoyenne.fr

 

 

L’AFFAIRE DU BURKINI

le 21 août 2016

L’AFFAIRE DU BURKINI

Le mois d’Aout n’est pas terminé et certains ont encore la possibilité de prendre plaisir au bain de mer.

Je suis comme Bob, et je trouve que se baigner habillé enlève du plaisir au bain de mer mais après tout c’est une affaire personnelle et nos arrières grands-mères étaient bien vêtues.

Si certains croient que c’est en interdisant le burkini qu’on l’arrêtera, ils n’ont qu’à se référer à la mode des seins nus qui, il y a 40 ans, était censée elle aussi troubler l’ordre public.

Ceux qui étaient contre les seins nus sont aujourd’hui contre le burkini : alors faut-il normaliser le costume de bain pour les femmes : une pièce, deux pièces ? Bonnet pas bonnet ? Seins nus, jambes cachées ? Combinaison de plongée, burkini, bikini ??

Cette histoire est un leurre bien utile pour détourner l’attention et diviser.

Il y a aujourd’hui des questions plus importantes à traiter.

Voir le blog de Bob Injey :
http://www.robertinjey.com/2016/08/burkini-la-strategie-du-leurre.html

Vente solidaire de fruits et légumes à prix coûtant jeudi 18 août 2016

le 18 août 2016

Vente solidaire de fruits et légumes à prix coûtant jeudi 18 août 2016
Vente Solidaire de fruits et légumes à prix coûtant
Jeudi 18 août 2016 de 8h à 12h
à Paris, Place de la Bastille
Par les militants du PCF Paris en coopération avec le syndicat paysan MODEF et les agriculteurs du Lot-et-Garonne
 
En présence d'Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF, Lydia Samarbakhsh, membre du CEN du PCF et Nicolas Bonnet, président du groupe PCF/FDG au Conseil de Paris.
 
La ferme France est en crise profonde. Mauvaise récolte 2016 en céréales, prix du lait en chute à 250 euros les 1000 litres, un tiers des éleveurs de viande bovine en difficultés financières, 150 000 demandes de RSA (Revenu de Solidarité) déposées par les agriculteurs.
Du côté des fruits et légumes, les importations low cost aux molécules chimiques interdites en France empoisonnent toutes les possibilités de juste rémunération des producteurs.
 
L'initiative de solidarité «Fruits et Légumes», à Paris et en Ile-de-France se déroulera jeudi 18 août prochain et dans d'autres départements début septembre.
 
Le PCF et les syndicalistes paysans du MODEF (Mouvement de Défense des Exploitants Familiaux) invitent les consommateurs et les citoyens à se mobiliser contre la vie chère et à construire ensemble des alternatives à l'austérité, par exemple, comme à Paris où des halles alimentaires vont voir le jour grâce à l'action des élu-es PCF/FdG.
 
Devant l’exigence de nouvelles ambitions sociales comme de perspectives agricoles, le PCF propose des mesures concrètes en faveur d'une alimentation saine, de qualité, relocalisée et accessible à tous. Nous appelons à la revalorisation des pensions et à l'augmentation des salaires, pour retrouver du pouvoir d'achat. Nous proposons dans l'immédiat le blocage des prix des denrées alimentaires de base (lait, viande, pain, œufs, fruits et légumes) sur le ticket de caisse.
 
Le PCF propose un pacte d'engagement législatif sur un encadrement des marges de la grande distribution et la mise en place d'un coefficient multiplicateur, sur l'obligation d'indication d'origine des produits alimentaires, sur l'instauration d'une conférence annuelle sur les prix agricoles et alimentaires.

La halle alimentaire solidaire dans le 14ème, une belle avancée

le 17 août 2016

La halle alimentaire solidaire dans le 14ème, une belle avancée

La halle alimentaire solidaire dans le 14ème une belle avancée

Les élus communistes, Front de Gauche, tant au conseil de Paris, que Catherine Chevalier élue communiste du 14ème, ont fait en sorte de porter cet innovant projet, et de l’ancrer dans le champ de l’économie sociale et solidaire.

Le projet de halle alimentaire solidaire, que nous défendons, est un projet de campagne des municipales 2014, et soutenu par Anne Hidalgo, maire de Paris. C’est surtout une politique ambitieuse en matière d’alimentation. Son impact sur la santé n’étant plus à prouver, plusieurs études de santé publique ont ainsi démontré l’impact des inégalités sociales face à l’alimentation.

Pour produire sa propre alimentation, l’homme a besoin de terre, de semences, et d’eau, mais pour l’acheter il a besoin de revenus adéquats, et donc que l’état fasse en sorte que les politiques salariales et les filets de sécurité sociale permettent aux citoyens une alimentation saine, de préférence biologique. En tenant compte de la crise que traverse actuellement le monde agricole, nous voulons retisser des liens entre les territoires urbains et les territoires ruraux, l’approvisionnement en circuit court permet une rémunération juste du producteur, de réduire les marges pour proposer des produits frais à moindre coûts.

Dans notre arrondissement une halle alimentaire solidaire

- ouverte à tous,

- approvisionnée en circuits courts,

- proposant des prix abordables,

- proposant une vraie réflexion sur l’alimentation, au travers d’atelier cuisine,

- etc.,

devrait voir le jour prochainement, un lieu a déjà été choisi, proche du boulevard Brune, dans la ZAC Didot, en pied d’immeuble de la nouvelle résidence étudiante. Suivant pour ce choix de l’implantation, l’étude de L’IGVP, qui préconise d’être au plus près des quartiers populaires de la ville.

Que demande le peuple? Rendez-vous avec les communistes du quartier ce samedi 2 juillet à 10h00 rue du Moulin de la Vierge à l'entrée de la cité

le 02 juillet 2016

Que demande le peuple? Rendez-vous avec les communistes du quartier ce samedi 2 juillet à 10h00 rue du Moulin de la Vierge à l'entrée de la cité
Les communistes de votre quartier seront présents
 
samedi 2 juillet de 10h à 12h
 
rue du Moulin de la Vierge à l'entrée de la cité
 
pour récupérer les questionnaires Que demande le peuple? remplis (celui-ci ou celui qui vous a été remis lors de notre passage le samedi 25 juin) ou pour répondre à vos questions.
 
Pour toute information supplémentaire,
 
notre local du 14ème (situé au 32 rue Saint-Yves) est ouvert tous les vendredis soir à partir de 18h30.
 
notre site internet: http://paris14.pcf.fr
 
ou notre page FaceBook: http://www.facebook.com/pcfparis14

Marche des fiertés

le 22 juin 2016

Marche des fiertés

Samedi 2 juillet 2016 à14h00 - Montparnasse > Bastille

La Commune de Paris, un regard sur l'histoire pour penser le futur

le 10 juin 2016

La Commune de Paris, un regard sur l'histoire pour penser le futur
Le 32! Café politique du vendredi 10 juin 2016 18h30
 

La Commune de Paris, un regard sur l'histoire pour penser le futur

 
Dans un moment de grave crise nationale, au printemps de 1871, la Commune de Paris fut une tentative originale pour réconcilier la demande nationale et l'idée républicaine. L'expérience fut courte (72 jours) et se termina par une répression féroce contre les «Communards». Mais elle laissera des traces dans la longue histoire du mouvement ouvrier et de la gauche. Dans un moment de doutes, de peurs et de régressions sociales et démocratiques, un retour sur ces quelques semaines est salutaire.
 
Nous en parlons avec
Roger Martelli, Historien, Co-président de l'Association des amies et amis de la Commune de Paris 1871
 
Entrée gratuite

Expulsion locative : Non à l'acharnement contre les élu-e-s d'Avion (Pierre Laurent)

le 04 mai 2016

Expulsion locative : Non à l'acharnement contre les élu-e-s d'Avion (Pierre Laurent)

Alors qu'une famille devait être expulsée pour une dette de 2 100 euros, les communistes d'Avion ont empêché une expulsion locative avec les habitants du quartier.

La famille est dans une grande difficulté, les revenus du ménage s'élèvent à 1200 euros nets par mois, alors que le loyer est de 500 euros. Les Aides au logement ont disparu, après le départ de leurs enfants devenus adultes. Une situation connue par de très nombreuses familles en France.

La solidarité s'est organisée immédiatement. Une chaine humaine de la solidarité prend corps, avec à sa tête le Maire communiste Jean Marc Tellier qui mobilisent de nombreux militants et voisins de la famille. Face à eux, les forces de l'ordre ont été implacables. Il y a eu plusieurs bousculades. Le maire et le premier adjoint ont été bléssés. Face à la violence de l'expulsion, les militants communistes, les élu-e-s et habitant-e-s d'Avion ont été dignes et n'ont rien lâché. Face à leur détermination, le bailleur et la préfecture sont partis.

Aujourd'hui 5 militant-e-s communistes dont Jean Marc Tellier, le maire d'Avion, Cathy Apouceau-Poly, Bruno Gosselin, Jean Letoquart, sont convoqués au commissariat pour être auditionnés avant de possibles plaintes devant les tribunaux.

La solidarité n'est ni un crime, ni un délit même pendant l'état d'urgence. Je demande solennellement aux pouvoirs publics d'arrêter leur acharnement judiciaire vis à vis des élu-e-s et la population d'Avion. Je demande qu'une solution humaine soit trouvée pour la famille qui peut rester dans son logement.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF,

Paris, le 4 mai 2016.

Pierre Laurent présentera son livre "99%" ce soir à 18h30

le 11 avril 2016

Pierre Laurent présentera son livre

Le livre de Pierre Laurent, intitulé "99%" est sorti en librairie le 7 avril. Vous trouverez ci-joint la couverture.

Ce soir, lundi 11 avril, Pierre Laurent présentera son livre aux militants et échangera avec 4 personalités autour de la sortie de "99%".

 

Pierre Laurent présentera son livre "99%" ce soir, lundi 11 avril 2016 à 18h30

Espace Niemeyer – 2, place du Colonel Fabien – Paris 19

 

Avec :

- Ian Brossat, adjoint à la mairie de Paris,

- Lamine Camara, Conseiller régional IDF

- Camille Lainé, secrétaire général du MJCF

- Julie Morel, Syndicaliste CGT Air France

 

Cette discussion sera suivi d'un échange avec la salle.

 

Le livre part de l'étude d'Oxfam international publiée début janvier sur les inégalités mondiales et notamment le chiffre "bombe": les 1% les plus riches de la planète détiennent plus de richesses que les 99% restants. Il a deux ambitions essentielles: faire la pédagogie du système capitaliste qui permet aux 1% d'imposer leur loi et démontrer que les 99% peuvent reprendre la main sur le cours de l'histoire. Contrairement à tous les livres politiques du moment, "99%", dit "nous" (et non "je"), porte sur le besoin d'unité et de réinvestissement populaire dans la politique. On y retrouve des éléments d'analyse, de projet, la question de l'engagement, de la France et du PCF.

 

Destiné au grand public, 99% est un atout pour la bataille idéologique. Il met en cause les idées reçues et tombe à pic dans cette période de révélation dans l'affaire des "Panama Papers" et du mouvement social contre la loi El Khomri.

Le statut économique des femmes: un enjeu politique ou économique?

le 09 avril 2016

Le statut économique des femmes: un enjeu politique ou économique?
DEUXIÈME PRINTEMPS DE L'HISTOIRE DE LA PENSÉE ÉCONOMIQUE L'ÉCONOMIE EST-ELLE POLITIQUE?
 
Séance 4: Le statut économique des femmes: un enjeu politique ou économique?
 
Nathalie Sigot, Professeure Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne
 
Le débat sur le rôle des femmes s'est intensifié en France au XIXème siècle avec le développement de l'industrialisation. Leur accès au marché du travail a été contesté, tant par les socialistes de l'époque que par les libéraux. Les premiers ont mis en avant la concurrence et ses conséquences en termes de niveau de salaire, tandis que les seconds défendaient une vision des femmes traditionnelle, comme épouses et mères, qu'ils jugent incompatible avec un travail salarié.
 
Ce sont les positions libérales qui seront abordées lors de cette séance, car elles témoignent d'un enchevêtrement entre arguments politiques - au sens large, c'est-à-dire en termes d'organisation de la société - et arguments économiques: on montrera en particulier que les «devoirs moraux» des femmes entrent en contradiction avec un idéal libéral en économie qui à la fois refuse toute réglementation du marché du travail et voit dans cette liberté la source du progrès pour tous.
 
Samedi 9 avril 2016 10h30
 
PCF Paris 12ème
56 rue du rendez-vous 75012 Paris
Tél. 01 46 28 01 66
e-mail: pcf.12eme@gmail.com
Site Web: http://paris12.pcf.fr