La revue du projet

La revue du projet
Accueil

[Paris] Manifestation unitaire contre la sous-traitance et les ordonnances MACRON Mardi 12 décembre à 12h!

le 10 December 2017

[Paris] Manifestation unitaire contre la sous-traitance et les ordonnances MACRON Mardi 12 décembre à 12h!

[Paris] Manifestation unitaire contre la sous-traitance et les ordonnances MACRON Mardi 12 décembre à 12h!

Conscients des intérêts communs dans leurs luttes contre la sous-traitance et la régression sociale, les travailleurs sous-traités de VELIB, HOLIDAY INN et SNCF ont décidé faire jonction en organisant une manifestation commune. Tous ensemble!

VELIB, ONET, HOLIDAY INN, mêmes patrons, mêmes combats!
Chez les VELIB c’est l’heure de la victoire. Après 15 jours de grève du 14 au 18 novembre 2017, les VELIB ont fait plier leur direction. Ils obtiennent pour ceux qui le souhaitent la reprise de leur contrat de travail avec leur ancienneté et leurs acquis chez le nouveau prestataire, et pour les autres un départ volontaire à la hauteur des moyens de ce prestataire et de la Ville de PARIS. Ils fêteront devant la mairie du 14ème arrt de PARIS, 2 place Ferdinand Brunot cette belle victoire!

41ème jour de grève chez ONET.
Depuis le 2 novembre les personnels de la société ONET sont massivement en grève avec leur syndicat SUD Rail. Ils réclament des garanties sur l’application de la loi en cas de transfert de marché, le maintien des accords salariaux et d’organisation négociés avec leur ancien patron, l’application de la CCN de la manutention ferroviaire pour toutes et tous, le panier à 4 euros par jour, l’embauche de 7 CDD en CDI, et refusent la clause de mobilité. Après une belle manifestation ce samedi 9 décembre dans les rues de St Denis, la victoire est proche. 90% des revendications sont satisfaites et il reste peu à négocier. Les syndicats qui soutiennent ce conflit s’étonnent dans ces conditions de la surenchère de la SNCF qui vient d’assigner 30 grévistes au Tribunal pour des motifs surréalistes! Guillaume PEPY ferait mieux de s’occuper du bon fonctionnement des systèmes de signalisation et informatique qui font de la SNCF la risée de la population et de tous les cheminots européens, en internalisant notamment les activités sous traitées plutôt que de tenter de jouer la carte de la répression syndicale, ça ne marchera pas!

A l’Holiday Inn CLICHY, 54è jour de grève.
54ème jour de grève, la grève commence aujourd’hui! Appuyée par la mafia de la CGT propreté, les syndicats jaunes FO, CFDT et UNSA propreté, les directions d’holiday Inn et d’Hemera tentent de casser la grève, ça ne marche pas! Les grévistes sont plus déterminés que jamais et partent avec leurs soutiens ce vendredi 15 décembre à 23h à Londres en autocar (inscriptions au 0630784776 ou 0637240694 impérative, participation aux frais de location de l’autocar libre) manifester au siège d’Intercontinental, maison mère d’Holiday Inn, contre l’esclavage moderne que représente la sous-traitance hôtelière, après leur grande soirée de solidarité au café KAMU, 12 Place Léon BLUM à CLICHY le 15/12 à 18H. Projection débat du film «on a grévé» en présence du réalisateur Denis GHERBRANT, repas de solidarité etc...etc...pour alimenter la caisse de grève. Les surexploités de la sous-traitance HEMERA revendiquent: l’internalisation chez Holiday Inn et leur embauche directe, le respect des contrats de travail, la suppression de la clause de mobilité, l’augmentation des qualifications, des salaires avec le passage en catégorie B, le respect des accords de site passés sur la durée du travail, le paiement de toutes les heures travaillées,,le versement d’une prime de panier, comme pour les salarié(e)s de l’hôtel, l’attribution d’une prime de 13ème mois, égale à 1/12e du salaire annuel, la suppression de l’abattement de 8% sur la base des cotisations.

Non aux ordonnances MACRON!
VELIB/VILLE DE PARIS, HEMERA/HOLIDAY INN, ONET/SNCF, tous ces conflits constituent des résistances aux politiques néo libérales du gouvernement MACRON qui veut continuer à écraser la classe ouvrière à coup d’ordonnances et servir les riches, et du patronat qui veut atomiser la communauté de travail pour mieux exploiter les travailleurs-es. Les camarades de VELIB ont été confrontés aux ravages de la loi travail qui a remis en cause le transfert automatique des contrats de travail. Ceux d’ONET ne veulent pas subir la rupture de l’égalité de traitement en cas de transfert conventionnel d’entreprise suivant la date à laquelle on a été embauché sur le site alors que le travail effectué est rigoureusement identique. Enfin les Holiday Inn luttent aussi contre la remise en cause du droit des salariés de la sous-traitance d’être éligibles aux élections de délégués du personnel chez les donneurs d’ordres (voir et signer la pétition). Après la loi travail qui a cassé la jurisprudence favorable de la Cour de cassation sur l’égalité de traitement sur un même site en cas de transfert conventionnel avec la modification de l’article L1224-3-2 du CT, les ordonnances MACRON en rajoutent une couche en autorisant les licenciements avant transfert, articles L1233-61 et L1224-2 du code du travail, et, entre autres catastrophes, une disposition passée inaperçue, contenue dans l’ordonnance relative à la nouvelle organisation du dialogue social qui vient remettre en cause le droit à la reconnaissance de la participation des salarié-es de la sous-traitance à la communauté de travail: elle contient un nouvel article L2314-23 (page 37 de l’ordonnance) qui édicte que les salarié-e-s mis à disposition ne sont pas éligibles chez le donneur d’ordres. Trois exemples des ravages de la sous-traitance qui ne devrait pas exister dans le cœur de métier d’une commune, chez un hôtelier et dans une grande entreprise comme la SNCF qui avait dans le passé des nettoyeurs en interne et non pas sous traités aux négriers de la propreté! Conscients de leurs intérêts communs dans leurs luttes contre la sous-traitance et la régression sociale, les travailleurs de ces trois entreprises ont décidé de la jonction de leurs trois grèves pour, tous ensembles, faire aboutir leurs légitimes revendications et fêter la victoire des VELIB!

Rendez-vous est fixé ce Mardi 12 décembre à 12h devant la Mairie du 14ème, 2 place Ferdinand Brunot pour partir en manifestation en direction de l’Holiday inn Montparnasse, pour terminer devant la direction régionale de la SNCF, rue du Cdt Mouchotte, près de la gare MONTPARNASSE, haut lieu du dysfonctionnement technique et social!

Conflit Holiday inn: Caisse de grève en ligne: https://www.lepotcommun.fr/pot/0snu1eea ou chèques à CGT-HPE, 78 rue Henri BARBUSSE 75018 PARIS
Conflit ONET, caisse de grève en ligne: https://www.lepotcommun.fr/pot/smk9h0k

PARIS CAUSE FORMATION N°1

le 05 December 2017

PARIS CAUSE FORMATION N°1

PARIS CAUSE FORMATION N°2

le 01 December 2017

PARIS CAUSE FORMATION N°2

Le 32! Ciné du samedi 16 décembre 2017 à 18h00

le 29 November 2017

Le 32! Ciné du samedi 16 décembre 2017 à 18h00

Le 32! Ciné du samedi 16 décembre 2017 à 18h00

«Y’aura-t-il de la neige à Noël?»
Un film de Sandrine Veysset
Prix Louis Delluc 1996

Dans une modeste ferme du sud de la France, une femme élève seule ses sept enfants...
«Rugueux et authentique sans que ne soient mis de côté tendresse, délicatesse, pudeur et même de belles envolées élégiaques et lyriques, un film poignant et d’une formidable dignité: tout simplement magnifique!» Eric Maurel 3/12/2015 DVD Classik

Après la séance, nous vous proposerons de partager une chorba, un dessert et une boisson, moyennant participation, pour fêter la fin de l’année.

Pour une meilleure organisation, inscription souhaitée à l’adresse mail le32cine@gmail.com

Cotisation: séance libre (5 € proposé, adhésion au 32! Ciné proposée)

Séance suivante: 20 janvier 2018 «La grande illusion» de Jean Renoir

Le 32! Ciné est un ciné-club, affilié à Inter Film, voulant partager avec tous l’amour du cinéma, sans barrière financière (cotisation libre à chaque séance, et adhésion annuelle proposée à partir de 3€).
http://le32cine.strikingly.com/
Contact: le32cine@gmail.com
32 rue Saint-Yves 75014 Paris
Métro Alésia ou bus 62 arrêt Alésia-Tombe Issoire, ou bus La Traverse à Alésia côté Crédit agricole descendre à arrêt Le Douanier Rousseau 3’ plus tard

Vernissage de l'exposition Engagements illustrés par le trait de Paule Gecils

le 25 November 2017

Vernissage de l'exposition Engagements illustrés par le trait de Paule Gecils

Le 32! Café politique vendredi 1er décembre 2017 18h30

Vernissage de l'exposition Engagements illustrés par le trait de Paule Gecils

Accueil de 15h à 18h
Mardi 5 décembre
Vendredi 8 décembre
Samedi 9 décembre
Mardi 12 décembre
Vendredi 15 décembre

Entrée libre.

Le «32!» Café Politique de la Section PCF du 14ème
32 rue Saint Yves 75014 Paris
Métro Alésia
http://paris14.pcf.fr
https://www.facebook.com/pcfparis14

Coopératives de travail et pratiques politiques l'exemple de la SCOP-TI (ex-Fralib)

le 23 November 2017

Coopératives de travail et pratiques politiques l'exemple de la SCOP-TI (ex-Fralib)

Le 32! Café politique vendredi 24 novembre 2017 18h30

Coopératives de travail et pratiques politiques l'exemple de la SCOP-TI (ex-Fralib)

La gamme de thés Éléphant était fabriquée dans l'usine Fralib de Géménos en Provence. Le 28 septembre 2010, Unilever annonce le projet de fermer cette usine. Les salariés et leurs organisations syndicales CGT et CFE-GCG décident alors d'occuper l'usine pour le maintien de l'activité et de ses 182 emplois. En mai 2014, après 1336 jours d'occupation, un accord est trouvé avec Unilever, qui conserve la marque, mais cède les machines pour un euro. Une SCOP est créée: la SCOP-TI. Comment décrire une telle entreprise? En quoi cela débouche-t-il sur des pratiques politiques transformatrices?

Pour en parler:
Janine Guespin, universitaire, membre de la commission Économie sociale et solidaire du PCF

Durant la soirée, possibilité de déguster et de passer commande de thés et infusions.

Entrée libre.

Le «32!» Café Politique de la Section PCF du 14ème
32 rue Saint Yves 75014 Paris
Métro Alésia

http://paris14.pcf.fr
https://www.facebook.com/pcfparis14

Trêve hivernale : "Il faut aller plus loin dans la lutte contre la précarité"

le 30 October 2017

Trêve hivernale :

Le 1er novembre prochain débutera la trêve hivernale mettant fin aux expulsions locatives et aux coupures d’énergie pour les ménages. Ce répit sera de courte durée car il prendra fin au 31 mars prochain.

L’énergie est un produit de première nécessité. Personne ne doit en être privé pour cause de pauvreté et cela quelle que soit la période de l’année.

 

La loi de transition énergétique adoptée en 2016 a fixé un objectif de –15% de la précarité énergétique d’ici 2020 et une rénovation de 500 000 logements/an à partir de 2017 (dont au moins la moitié est occupée par des ménages aux revenus modestes). Objectif ambitieux mais loin d’être atteint !

Depuis, le gouvernement a décidé de baisser le taux du Crédit Impôts pour la Transition Energétique de 30 % à 15 % pour les travaux de rénovation, tout en jugeant la rénovation pour les fenêtres, portes d’entrée et volets isolants d’une moindre efficience. Ce n’est pas tout. La réduction annoncée des APL pour les locataires du parc social représente un manque à gagner annuel d’1,7 milliard d’euros pour les bailleurs sociaux : ce sont autant de financements qui n’iront pas à la construction ou à la rénovation de logements qui en ont parfois tant besoin.

L’incapacité du gouvernement à définir « le critère de performance énergétique minimale à respecter » pour qu’un logement mis en location soit considéré comme décent mettra en difficulté les locataires les plus défavorisés.

 

Si nous n’avons pas connaissance du rapport remis au Parlement au 1er octobre (tel que le prévoit la loi) sur le déploiement du chèque énergie dans quatre départements, le montant moyen de 150 € n’est pas suffisant pour faire face aux dépenses incompressibles des factures énergétiques. De plus, le non recours au chèque par les bénéficiaires est significatif (perte, non réception du chèque). Si l’obtention des droits associés aux tarifs sociaux est automatique (tels que la gratuité de la mise en service de l’électricité ou du gaz naturel ou un abattement de 80% sur les frais de déplacement en cas de coupure due à un impayé), le bénéficiaire du chèque énergie devra faire une démarche personnelle auprès de son fournisseur pour l’obtention de ces droits.

 

Le gouvernement doit revoir sa copie en faisant coexister les tarifs sociaux avec le chèque énergie afin de ne pas accroitre le nombre de ménages en situation de précarité énergétique.

Le PCF continuera d’exiger un véritable service public de l’électricité et du gaz instaurant la reconnaissance d’un droit à l’énergie pour tous. Cela nécessite une lutte pour la remise en cause du processus de privatisation des entreprises publiques de l’énergie, jalonné par de nombreuses lois et règlements découlant des traités européens (Maastricht, Lisbonne,…).

Le jeune Karl Marx; Projection/Débat aux sept Parnassiens

le 11 October 2017

Le jeune Karl Marx; Projection/Débat aux sept Parnassiens

Le jeune Karl Marx
Un film de Raoult Peck

Projection suivie de débat avce l'équipe du film

Lundi 16 octobre 2017 20h00

Cinéma Sept Parnassiens
98 boulevard de Montparnasse 75014 Paris Métro: Vavin

La Ressourcerie Éphémère arrive dans le quartier de la Porte de Vanves

le 11 October 2017

La Ressourcerie Éphémère arrive dans le quartier de la Porte de Vanves

La Ressourcerie Éphémère arrive près de chez vous! Pour le mois de l'ESS

La Ressourcerie Créative, le Réseau Francilien du Réemploi et Paris Habitat collaborent pour limiter le gaspillage et la production de déchets dans le 14ème.

Dans le quartier de la Porte de Vanves, s'organise une grande collecte de tous les objets qui vous encombrent au 10 bd Brune 75014, les samedis 28 octobre, 4 et 18 novembre.
Apportez textile, meubles, jouets, vaisselle, appareils électriques, bibelots (sauf matelas), etc. même usés, à réparer ou en panne.

Une fois nettoyés et réparés, ils seront revendus à bas prix le samedi 18 novembre à la boutique solidaire du 3 place de la Porte de Vanves.

Découvrez également les ateliers gratuits de réparation (électrique, électronique, vélos, mobilier) ou de création.

Le mois de l’ESS c’est aussi une grande mobilisation des acteurs de l’ESS présents sur le site des Grands Voisins pour collecter des tickets de métro et permettre aux résidents de circuler avec des titres de transport (suppression de l’aide à la mobilité par la région IDF).
Des boîtes seront présentes au Trocshop, à la Lingerie et à la REssourcerie.
Le Trocshop vous propose aussi de venir troquer vos tickets contre un objet de votre choix!
Et la Ressourcerie Créative accepte les tickets de métro comme moyen de payement.

Pour fêter le mois de l’ESS, et la solidarité avec les résidents du site des Grands Voisins une soirée «ticket party» est organisée le mercredi 15 novembre sur le site.
Dégustations, jeux, concerts et surprises seront au rendez-vous!

Tous les détails de ces événements sur le site www.laressourceriecreative.com

Violences sexistes et sexuelles : tolérance 0

le 04 October 2017

Violences sexistes et sexuelles : tolérance 0