La revue du projet

La revue du projet
Accueil

Tract manif 22 novembre

le 20 November 2014

Tract manif 22 novembre

Journée internationale des droits de l'enfant : « la France doit assurer la protection de ses enfants »

le 19 November 2014

Journée internationale des droits de l'enfant : « la France doit assurer la protection de ses enfants »

A la veille du 20 novembre, journée internationale des droits de l'enfant, deux rapports récents de l'Unicef nous alertent sur la dégradation des conditions de vie des enfants et des jeunes.

 

  1. Le mal être des adolescents, miroir d'une société en crise : 43 % sont en situation de souffrance psychologique, et ce sont dans les situations les plus précaires que les tensions, les angoisses sont les plus fortes et les conduites addictives les plus fréquentes.

  2. Les enfants de la récession : 2,6 millions d'enfants ont plongé sous le seuil de pauvreté dans les pays les plus riches du monde depuis 2008, ce qui fait 76,5 millions d'enfants. En France, on compte 440 000 enfants pauvres supplémentaires entre 2008 et 2012 (de 15,6 % à 18,6%).

Par ailleurs, près d'un jeune étudiant sur deux est dans le renoncement aux soins.

Est-ce ainsi que nos enfants vivent ?

 

Alors que notre pays a signé la convention internationale des droits de l'enfant (convention des Nations unies du 20 novembre 1989), il se doit de la respecter et d'assurer la protection de ses enfants.

Les préconisations de l'Unicef sont claires : il faut maintenir de solides filets de sécurité sociale, éliminer la pauvreté, faire du bien-être des enfants une priorité absolue.

La question n'est pas de laisser une dette aux générations futures, mais de leur assurer un avenir digne du 21e siècle. L'heure n'est pas à diminuer les budgets sociaux du pays ni les dotations aux collectivités locales, l'heure est à sortir de l'austérité.

Nous demandons d'urgence, comme d'autres organisations qui agissent contre la pauvreté, la tenue d'une conférence nationale de la protection sociale.

Des mesures d'urgence doivent être prises pour combattre la pauvreté telles que la baisse de la TVA sur les produits de première nécessité, l'ouverture en nombre de logements d'urgence, le blocage des loyers, l'accès aux associations caritatives des stocks de denrées alimentaires de l'Union européenne, le développement de la protection sociale en priorité pour les enfants et les jeunes.

 

Tract débat

le 19 November 2014

Tract débat

4 décembre : GRAND DEBAT SUR LE TRAVAIL DU DIMANCHE

le 19 November 2014

4 décembre : GRAND DEBAT SUR LE TRAVAIL DU DIMANCHE

4 décembre : GRAND DEBAT SUR LE TRAVAIL DU DIMANCHE

le 19 November 2014

4 décembre : GRAND DEBAT SUR LE TRAVAIL DU DIMANCHE

UN PASS NAVIGO AU TARIF DE LA ZONE 1-2 POUR TOUTES LES FRANCILIENNES ET TOUS LES FRANCILIENS.

le 18 November 2014

UN PASS NAVIGO AU TARIF DE LA ZONE 1-2 POUR TOUTES LES FRANCILIENNES ET TOUS LES FRANCILIENS.

2014 : nous n’en avons toujours pas fini avec les violences faites aux femmes, manifestation le 22 novembre, 14h30 Bastille

le 17 November 2014

2014 : nous n’en avons toujours pas fini avec les violences faites aux femmes, manifestation le 22 novembre, 14h30 Bastille

Un plan d'urgence pour Calais (PCF)

le 04 November 2014

Un plan d'urgence pour Calais (PCF)

La visite du Ministre de l'Intérieur à Calais a le mérite de montrer que l’État commence à prendre en compte la réalité de ce qui s'y passe. L'annonce de l'ouverture d'un centre d'accueil de jour est positif et répond à une demande des communistes et des associations.

Il en est de même de l'annonce d'un déblocage de 3 millions d'euros pour l'accompagnement social.

 

Mais disons-le, ce n'est pas encore à la hauteur des difficultés de terrain.

 

Si des milliers de migrants rêvent d'aller en Angleterre, c'est parce que ce pays autorise le travail des sans papier et sans couverture.

Si des centaines de milliers de personnes partent de leur pays en raison de la guerre, en raison de la misère c'est pour survivre. C'est la résultante du système capitaliste.

 

Les mesures policières, dignes d'un autre temps, annoncées ne répondront pas à la poussée de l'immigration. Il faut traiter les causes. L'Europe, la France se grandiraient en créant les coopérations mutuellement avantageuses avec les pays des continents africains. Nous regrettons qu'aucune annonce n'ait été faite.

 

Nous demandons au gouvernement d'entendre le mécontentement des habitants de Calais et sa région. Il y a besoin d'un plan d'urgence pour Calais, pour son développement social, économique et environnemental, en créant les emplois et luttant contre les phénomènes de pauvreté qui touchent les populations.

 

Parti Communiste français.

 

Paris, le 04 novembre 2014

Sivens : de nouvelles procédures de concertation et de décision

le 04 November 2014

Sivens : de nouvelles procédures de concertation et de décision

Les acteurs du dossier du barrage de Sivens se réunissent aujourd'hui à l'initiative de la ministre de l'Ecologie. Le conseil Général du Tarn a suspendu le chantier. Le PCF demande le retrait du projet actuel de barrage.

En effet, le rapport des experts, loin d'étayer le choix des décideurs locaux en a montré les approximations, les incertitudes et les limites. L’évolution de la gestion du dossier a affecté la lisibilité et la légitimité de l'action publique.

 

A présent, plusieurs options se présentent. Réaliser, abandonner voire re-calibrer ce projet ou bien réaliser des retenues collinaires alternatives? Anticiper le changement climatique en modifiant les pratiques agricoles? Il est évident que le choix ne pourra se faire qu'avec tous les acteurs locaux concernés : population, élus, associations environnementales, instances administratives et agriculteurs…

En revanche, cette affaire met en avant l'inadéquation des processus de décision pour les projets d'aménagement et l'urgence à les réformer.

Entre simple concertation ou même enquête publique pour un projet local et grand débat public pour des enjeux nationaux, il y a un vide qu'il faut combler. Il est temps d’ouvrir la voie à la co-élaboration démocratique et citoyenne.

Les structures et démarches d’élaboration partagée doivent pour chaque projet faire toute leur place à la confrontation organisée d’expertises associatives, scientifiques, de groupes de pression ou d'intérêts clairement identifiés. Elles doivent également faire leur place à de véritables consultations locales (type référendum locaux) pour lesquelles les citoyen-ne-s doivent être pleinement informé-e-s et documenté-e-s ainsi qu'à la pleine responsabilité des élus du suffrage universel.

Pour le projet de Sivens, Il est urgent de mettre en place, de façon dérogatoire et expérimentale, ces nouvelles procédures de concertation et de décision.

EDUCATION : Il est temps de changer de rythme !

le 04 November 2014

EDUCATION : Il est temps de changer de rythme !