La revue du projet

La revue du projet
Accueil

Un débat démocratique indispensable, Isabelle Lorand*

.
 
 
 
 

Si le débat sur l’euthanasie mobilise nos concitoyens, force est de constater qu’il transcende les habituels clivages partisans. Comment alors envisager un positionnement pour le parti communiste ?

Cherchons d’emblée ce qui fait consensus entre nous : développement des soins palliatifs dans toutes leurs formes, permettre à la loi Léonetti de prendre toute sa mesure, combattre le recul de la prise en charge solidaire de la maladie et du grand âge, lutter contre la désocialisation de la mort, introduire des grains de sable dans la logique utilitariste et aseptisée de la société dominée par le  libéralisme... Autant de préalables forts  à un débat sur l’extension de la loi Léonetti.Reste que la réponse à ce débat fait dissensus entre nous, comme elle fait dissensus au sein de toutes les formations politiques.  On est alors en droit de se demander, s’il ne serait pas pertinent qu’un enjeu transcendant les différences sur lesquelles les élus sont mandatés, fasse l’objet d’un choix par démocratie directe : tirage au sort, référendum...Un tel enjeu suppose sérénité et rationalité. Autant dire, que le temps – au moins plusieurs mois voire années - en est une condition essentielle. Les modalités devraient permettre de multiplier les lieux d’information et de confrontation : écoles, entreprises, quartiers, municipalités... Les médias devraient avoir un rôle majeur pour aider à instruire ce débat public. Evidemment, les partis politiques qui devraient être des outils de démocratie de proximité y ont un rôle primordial.C’est en tout cas, cette démarche qui a présidé à l’ouverture de ce débat dans la Revue du Projet.

 

*Isabelle Lorand est responsable au comité exécutif du PCF des libertés et des droits de la personne

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

le 07 avril 2011

    A lire également