La revue du projet

La revue du projet
Accueil
 
 
 
 

Pixel-collage, Thomas Hirschhorn

Connu pour ses œuvres participatives et ses monuments aux penseurs critiques tel que Gramsci, Bataille et Spinoza, Thomas Hirschhorn propose dans une exposition parisienne une autre forme plus visuelle de son travail. Consacrée à l’utilisation du floutage et du pixellisage dans les images des mass media, son exposition Pixel-Collage tente de remettre en question et de problématiser cette habitude : « La pixellisation ou le floutage ont pris le rôle de l’authenticité.[...] La pixellisation ou le floutage sont justifiés pour “protéger le spectateur”, pour protéger quelque chose dans l’image elle-même, ou pour “protéger” une information censée apparaître dans l’image. Je n’accepte rien de “protecteur” et je pense que personne aujourd’hui ne peut accepter une quelconque autorité de la protection. »

Naïm Rhimi

Thomas Hirschhorn Pixel-Collage
Galerie Chantal Crousel

La Revue du projet, n° 55, mars 2016

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.