La revue du projet

La revue du projet
Accueil
 
 
 
 

Initiation à la philosophie pour les non-philosophes, Louis Althusser

PUF, 2014

Par Jean Quétier

Rédigé entre 1976 et 1978, ce manuscrit, inédit du vivant de l’auteur et publié aujourd’hui pour la première fois, fait suite à un projet qui a occupé Althusser pendant plusieurs années : rédiger un manuel de philosophie. Loin d’être cependant un véritable ouvrage de vulgarisation, cette initiation part du présupposé, formulé notamment par Gramsci, selon lequel « tout homme est philosophe ». Or, pour Althusser, cette thèse implique également que tout homme se fait une idée spontanée de la philosophie, le plus souvent comme d’une discipline abstraite dont le monopole est détenu par les professeurs de philosophie. Liée à la religion et à l’idéalisme, la philosophie est ainsi perçue comme un vecteur de résignation, à travers la figure de l’homme qui « prend les choses avec philosophie ». Avant de proposer sa propre définition de la philosophie, Althusser va donc opérer ce qu’il nomme un « grand détour » par la non-philosophie, par tous les domaines que la philosophie laisse de côté et où l’abstraction se glisse toujours, non pas sous la forme de l’abstraction en général, mais sous la forme des rapports sociaux. La réflexion qu’il mène sur les différentes abstractions conduit Althusser à examiner les différentes pratiques qui les accompagnent. Ce « grand détour », qui constitue la majeure partie de l’ouvrage, est donc l’occasion pour lui d’exposer son interprétation du marxisme et de revenir sur les principales catégories qu’il avait introduites dans ses travaux précédents, du « procès sans sujet » aux « appareils idéologiques d’État ». Marqué par les débats sur l’abandon de la dictature du prolétariat et sur l’union de la gauche qui traversent le Parti communiste français à la même époque, l’Initiation d’Althusser est donc aussi un texte d’intervention politique. Cet ouvrage qui s’achève sur la célèbre définition de la philosophie comme « lutte de classe dans la théorie » constitue une synthèse claire et accessible de la pensée d’Althusser.
La Revue du projet, n° 35, mars 2014
 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.