La revue du projet

La revue du projet
Accueil
 
 
 
 

Et si les femmes révolutionnaient le travail ?

Fondation Gabriel Péri
Laurence Cohen (dir.)  
Par Marine Roussillon
Cet ouvrage est le fruit d’un travail collectif, mené par des membres de la commission « Droits des Femmes/ Féminisme » du PCF et de la Fondation Gabriel Péri. Il rend compte des inégalités entre hommes et femmes au travail, tout en proposant des pistes pour que les syndicats, les partis politiques et l’ensemble des acteurs du travail puissent les combattre. E. Boussard-Verechia étudie ainsi la « surmortalité contractuelle » des femmes – les différentes raisons qui font que leurs contrats sont plus facilement rompus. La question de l’inégalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans les fonctions publiques est posée par l’audition de l’économiste Françoise Milewski et l’article de la sociologue Sophie Pohic. Marie-Christine Vergiat fait un bilan des politiques en direction des femmes menées par l’Union européenne : cette mise au point est particulièrement utile à l’approche des prochaines élections européennes. Le volume rassemble ainsi des informations et des analyses permettant de saisir la réalité des inégalités entre femmes et hommes au travail et de mieux comprendre ce qui les rend particulièrement difficiles à combattre. C’est d’abord en les rendant visibles, par la publication d’ouvrages comme celui-ci mais aussi par la création d’institutions et la promulgation de règles nouvelles, que l’on permettra aux syndicats et au monde du travail d’en faire un objet de luttes.
Ces luttes ne sont pas un simple « supplément d’âme » dans la lutte des classes : elles sont essentielles parce que le combat contre les inégalités entre hommes et femmes a pour enjeu une transformation profonde du travail et l’émancipation de tous les travailleurs, quel que soit leur sexe. C’est la thèse forte du volume, développée notamment dans les articles de la syndicaliste Maryse Dumas, de l’économiste Bernard Friot et du juriste Hervé Tourniquet. Voilà qui fait de cet ouvrage – dont il faut souligner la concision – un outil utile non seulement aux féministes mais à tous ceux qui veulent « révolutionner le travail ».
 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.