La revue du projet

La revue du projet
Accueil
 
 
 
 

Élections, piège à cons ? Que reste-t-il de la démocratie ? Jean Salem*

Flammarion, 2012.

Par Adrien Tiberti

 

Avec cet ouvrage, Jean Salem veut nous faire réfléchir sur la démocratie aujourd’hui. C’est, en effet, une question prégnante à l’heure où le capitalisme est en crise systémique et où beaucoup des présupposés qui fondent notre société vacillent. Nous-mêmes communistes assumons depuis longtemps la contradiction entre rejet de la Ve République comme de l’Union européenne telle qu’elle est et participation aux institutions : une contradiction difficile à faire vivre quand le combat électoral devient prioritaire pour notre organisation. Aussi sommes-nous preneurs de réflexions de fond sur la question démocratique. D’autant que Jean Salem n’est pas n’importe qui. Professeur de philosophie à la Sorbonne, animateur du séminaire Marx avec Isabelle Garo, il mène le combat pour rassembler tous les chercheurs s’appuyant sur Marx et sortir l’auteur du Manifeste du ghetto intellectuel où les libéraux l’ont mis.
Malheureusement, plus qu’un véritable travail de réflexion, ce livre propose une diatribe facile où les évidences s’enfilent comme des verres de pastis. Les responsables des différents malheurs publics énoncés sont la plupart du temps désignés par le pronom indéfini « on », qui n’incite pas à la réflexion, tandis que les notions de bourgeoisie ou de classe capitaliste, pourtant utiles à un philosophe marxiste, sont bien peu présentes. Et pourquoi Jean Salem juge-t-il utile d’écrire que « pour l’heure, il n’y a plus guère de Parti communiste » (p. 24) ? Une nouvelle manifestation du syndrôme François Hollande ? Nier l’existence du PCF n’a chez lui comme chez les autres qu’un seul objet : refuser de se confronter à ce qu’il dit, même modestement.
Nous avons besoin du travail de Jean Salem et de tous les philospohes qui veulent continuer à réfléchir avec Marx pour nous « armer en pensée ». Mais nous ne le ferons pas avec ce livre. Une occasion manquée ?

La Revue du Projet, n° 17, mai 2012

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.