La revue du projet

La revue du projet
Accueil
 
 
 
 

Lutte des classes, les Français y croient

La lutte des classes est une réalité pour 69 % des Français. Ce résultat figure dans une enquête Odoxa/Le Parisien/France Info du 29 avril dernier. 69 %, soit cinq points de plus qu’il y a trois ans.
« Les Français croient encore à la lutte des classes », note Odoxa. Il y a dans ce petit mot « encore » comme du dépit, de la surprise en tout cas.
Après plusieurs décennies de normalisation idéologique, d’appels au consensus mou, où la notion même de « classe » était bannie, où l’expression de « lutte de classes » faisait très XIXe siècle, ce résultat, avouons-le, est très intéressant et tout à fait encourageant.
L’enquête, il est vrai, intervenait au plus fort de la bataille contre la loi Travail et alors qu’on parlait beaucoup de l’affaire des Panama papers, un sujet qui a très fortement et durablement marqué l’opinion.
Citons encore Odoxa : « Dans un XXIe siècle naissant, à l’heure où le monde globalisé exacerbe la compétition, le profit et la rentabilité, on ne s’étonnera pas de la pertinence de cette “lutte” dans l’esprit d’un peuple (de droite comme de gauche à quasiment aucune différence) qui a toujours été idéaliste et porteur de nouvelles idées souvent copiées par d’autres dans le monde entier. »

 

Quand on demande aux sondés s’ils se sentent directement concernés, les sympathisants de gauche (69 %) et les sympathisants du FN (68 %) affichent les scores les plus hauts, 10 points supérieurs à la moyenne. Seuls les sympathisants de droite hors FN renversent les résultats puisqu’ils sont une majorité de 58 % à ne pas se sentir concernés par la lutte des classes.

La Revue du projet, n° 60, octobre 2016
 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.