La revue du projet

La revue du projet
Accueil
 
 
 
 

Le gorille et la barbe ou l’art de partir en guerre

Formé en 1985, alors que les ventes d’œuvres contemporaines commençaient à s’amplifier de manière vertigineuse, le collectif Guerrilla Girls s’attaque à la domination masculine dans le milieu de l’art. Affiches, flyers, slogans sont autant de moyens de montrer les contradictions du système et la manière dont il privilégie les artistes hommes et blancs au détriment des femmes et des minorités ethniques.
Trente années après, la galerie Michèle Didier organise une rétrospective des productions de ce groupe, qui permet d’étudier l’évolution de leurs combats mais aussi de le comparer à celui, français et actuel, du collectif La Barbe.

The Guerrilla Girls, Do Women Have to be Naked to Get Into the Met. Museum ?
[Les femmes ont-elles besoin d’être nues pour entrer au Metropolitan Museum ?]
actualisé, 2012.

THE GUERRILLA GIRLS et LA BARBE
Exposition du 9 septembre au 12 novembre 2016
Galerie Michèle Didier 66, rue Notre-Dame-de-Nazareth, 75003 Paris

Etienne Chosson

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.