La revue du projet

La revue du projet
Accueil
 
 
 
 

Un quart des Français ne part pas en voyage

En 2014, trois Français sur quatre sont partis en voyage, que ce soit pour leurs vacances, leurs loisirs, ou pour rendre visite à de la famille ou à des amis. Par rapport à 2013, cela représente une légère baisse des départs : la part de Français n’étant pas partis en voyage a ainsi augmenté de près d’un point, passant de 24,9 % en 2013 à 25,7 % en 2014.

La catégorie socioprofessionnelle qui part le plus souvent en voyage est celle des cadres et professions intellectuelles supérieures : 90,5 % d’entre eux sont partis en 2014. À l’inverse, les ouvriers sont ceux qui voyagent le moins souvent : près d’un tiers d’entre eux ne sont pas partis en voyage en 2014.
Par rapport à 2013, ce sont également les ouvriers qui ont connu la baisse du taux de départ la plus importante
(– 2,2 points contre – 0,8 point pour l’ensemble des Français).

Au total, l’ensemble des voyages des Français représente 1,2 milliard de nuitées, principalement réparties sur les mois d’été, en particulier le mois d’août. La durée moyenne d’un voyage est de 5,8 jours. Entre 2013 et 2014, cette durée a légèrement baissé, mais le nombre total de nuitées a pour sa part augmenté : cela signifie que le nombre moyen de voyages effectués par les Français qui partent a augmenté, passant de 4,8 à 4,9 voyages par partant. On constate par ailleurs une concentration du nombre de voyages sur une part restreinte des Français : un quart seulement des partants a réalisé la moitié du nombre total de voyages, et un partant sur six a effectué au moins sept voyages en 2014.

Les voyages hors France métropolitaine représentent 12 % du total des voyages effectués par les Français en 2014, pour un total de 233 millions de nuitées. Cela représente une croissance très importante, de près de 8 %, par rapport à 2013. L’Europe reste très largement la destination préférée des Français (75 % des voyages effectués hors France métropolitaine), en particulier l’Espagne et l’Italie, qui représentent respectivement 16 et 12 % des voyages effectués hors France métropolitaine.

Le type d’hébergement dépend fortement de la destination. Pour les voyages en France métropolitaine, l’hébergement non marchand (résidences secondaires, familles, amis…) est largement majoritaire, avec deux tiers des nuitées. Pour les voyages hors France métropolitaine, c’est au contraire l’hébergement marchand (hôtels, campings, locations…) qui représente 70 % des voyages. Même si leur part reste relativement minoritaire, on constate entre 2013 et 2014 une forte croissance (près de 50 %) des modes alternatifs d’hébergement, sans doute liée au développement de services de particulier à particulier, du type Airbnb, Homeaway ou Couchsurfing. 

 

Source : Direction générale des entreprises, enquête Suivi de la demande touristique

La Revue du projet, n° 58, juin 2016
 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.