La revue du projet

La revue du projet
Accueil
 
 
 
 

Comprendre et enseigner la Révolution française. Actualité et héritages, Philippe Bourdin et Cyril Triolaire (dir.)

Belin, 2015.

Par Côme Simien
Les enseignants du premier et du second degré le confessent volontiers : la Révolution française est l’une des périodes les plus difficiles qui soit à enseigner. D’une densité chronologique et théorique extraordinaires, son intelligibilité est encore brouillée tant par d’intenses controverses historiques (et l’on songe alors au débat historiographique des années 1970-1980, lorsqu’une école libérale et « révisionniste », menée par François Furet et Mona Ozouf, a voulu voir dans ce moment la matrice de tous les « totalitarismes » du XXe siècle), que par les idées reçues (et l’on songe alors à Robespierre et à sa légende noire, ou encore au régime dit de « la Terreur »), et les investissements politiques qui en instrumentalisaient la mémoire (et l’on songe alors aux tentatives répétées de l’extrême droite de faire reconnaître un prétendu « génocide » vendéen).
Comment réussir alors, face à cet enchevêtrement des combats et des mémoires, à faire comprendre aux élèves les logiques de la Révolution française et de l’Empire, leurs implications sur le temps court comme sur le temps long ? Comment leur expliquer les héritages politiques, administratifs, juridiques, culturels de cette période, encore décisifs pour appréhender notre présent, tout en évitant les pièges tendus par les polémiques et les mythologies qui recouvrent l’événement ? Pour aider les enseignants dans leur tâche, ce « livre du maître » construit en six parties (1°/ Le discours scolaire sur la Révolution française - 2°/ Les temps forts de la Révolution et de l’Empire - 3°/ La France révolutionnée : fondements politiques et culturels d’une France nouvelle - 4°/ Acteurs individuels en Révolution - 5°/ Groupes sociaux et acteurs collectifs - 6°/ Parcours artistiques et littéraires sur la Révolution et l’Empire) entremêle systématiquement à de courtes synthèses historiques composées par les meilleurs spécialistes de la période, de très riches dossiers documentaires composés de textes originaux et, surtout, de très nombreuses illustrations inédites. Chacun de ces dossiers, par ailleurs, est complété par des « pistes d’exploitation » pédagogiques fort commodes, sous forme de questions adaptées aux différents degrés d’enseignement (primaire, collège, lycée).
En prenant l’initiative de ce très bel ouvrage qui se propose de faire enfin dialoguer la recherche avec l’enseignement secondaire et primaire, la Société des études robespierristes a sans aucun doute rendu bien des services aux enseignants, qui trouveront là un appui précieux pour « rapporter le plus justement possible dans le champ scolaire une période de référence, aux origines de la France contemporaine et de la citoyenneté, si souvent citée, si souvent détournée ou manipulée, avec tous les anachronismes innocents, volontaires ou malveillants que peuvent produire les a priori et les affrontements partisans ».

La Revue du projet, n°57, mai 2016
 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.