La revue du projet

La revue du projet
Accueil
 
 
 
 

« Archives des jeunesses, jeunesses des archives », Irène Theroux

La Gazette des archives, n° 235, 2014.

Par Irène Theroux

La dernière livraison de la très officielle revue de l’Association des archivistes français devrait pouvoir intéresser un large lectorat. En effet, son riche dossier est consacré aux jeunes, à leur histoire et aux matériaux de cette histoire : leurs archives et celles qui leur ont été consacrées. Les jeunes, au fur et à mesure que cette catégorie a émergé objectivement et subjectivement, ont en effet été l’objet d’attentions particulières de la part de l’État et de structures publiques dédiées – du ministère de la Jeunesse aux universités ou lycées en passant par les services propres de nombreuses municipalités… – , des gisements de sources, encore peu explorés, attendent chercheurs et curieux. Mais l’originalité de ce numéro tient surtout à la place donnée aux archives produites par les jeunes eux-mêmes, lors de leurs mobilisations – dans le cadre scolaire essentiellement – ou dans le cadre, plus pérenne, des organisations et mouvements qu’ils ont pu animer à travers l’histoire. Un point informé est ainsi fait sur l’Action catholique en milieu rural (à travers la JAC puis le Mouvement rural de jeunesse chrétienne), les scouts (dans leur versant non confessionnel, avec les Éclaireurs et les Éclaireuses) mais aussi les jeunes communistes. Dans ce dernier cas, ce n’est rien moins que 100 mètres linéaires d’archives qui viennent d’être déposés aux Archives départementales de Seine-Saint-Denis, plus d’un millier de boîtes d’archives, de la Libération jusqu’au mitan des années 2000 ! Un dépôt sans pareil qui sera désormais une porte d’entrée obligée pour toute histoire des jeunes. Enfin, le numéro rappelle la place pionnière et les ressources majeures du Pôle de conservation des archives des associations de jeunesse et d’éducation populaire (PAJEP), installé à Créteil, aux Archives départementales du Val-de-Marne. Au total, un numéro qui fait le point pour tous ceux qui pensent que jeunesses d’hier et d’aujourd’hui ne sont pas quantité négligeable. 

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.