La revue du projet

La revue du projet
Accueil
 
 
 
 

Aide au développement : des Français partagés

 

par Gérard Streiff

 

 

Dans le cadre de la semaine de la solidarité internationale, l’hiver dernier, l’Agence fançaise de développement (et le JDD) avait demandé à l’IFOP de questionner les Français sur la politique d’aide au développement.

 

80 % des Français pensent que l’extrême pauvreté a progressé dans le monde ces dix dernières années. 78 % estiment que ce qui se passera dans les dix années à venir dans les pays en développement aura un effet sur leur vie.

Conscients de l’importance de l’aide au développement, ils sont 62 % à soutenir « la politique de solidarité internationale de la France ». En même temps, quand on leur demande si la part du budget de l’État consacrée à l’aide au développement doit être augmentée ou diminuée, 40 % estiment qu’il faut la maintenir au même niveau mais pour 38 %, elle devrait être revue à la baisse (chiffre en augmentation de 20 points en moins de deux ans).

 

Comme l’aide est en recul pour la quatrième année consécutive, et de 20 % depuis 2012, cela signifierait une manière d’accepter le désengagement.

« La Corrèze avant le Zambèze, comme le veut la formule inventée à l’époque des colonies ? » s’interroge le JDD. Entre l’envie manifeste de politique de solidarité internationale et la pression incessante, obsédante sur la dette, les déficits, les réductions de coûts, etc., les Français sont partagés.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.