La revue du projet

La revue du projet
Accueil

La Revue du projet, n°35, mars 2014

 
 

À lire dans ce numéro

Critiques coordonnées par Marine Roussillon

  • Medef et Cie ! Patrick Coulon

    Coïncidence ou illustration des interrogations – nées de la crise – au sujet du rôle joué par les élites et plus particulièrement le patronat, une quantité non négligeable d’ouvrages y consacrent leur...
  • Ouvriers malgré tout, Martin Thibault

    Raisons d’Agir éditions, 2013 Par Igor Martinache Représentant encore près d’un quart des actifs, les ouvriers ont davantage reculé sur le plan symbolique que dans leurs effectifs. Et la dévalorisation...
  • Aux armes citoyens ? Marseille n’est pas à acheter, Jean-Marc Coppola

    Éditions du Cherche-Midi, 2014 Par Léo Purguette « Chacun écrit son livre sur Marseille. Longtemps j’ai hésité à ajouter mon volume à la bibliothèque », reconnaît Jean-Marc Coppola dès l’...
  • Initiation à la philosophie pour les non-philosophes, Louis Althusser

    PUF, 2014 Par Jean Quétier Rédigé entre 1976 et 1978, ce manuscrit, inédit du vivant de l’auteur et publié aujourd’hui pour la première fois, fait suite à un projet qui a occupé Althusser...
  • Histoire du Front national, Dominique Albertini et David Doucet

    Tallandier, 2013 Par Patrick Coulon Encore un livre sur le FN ? Oui, mais non ! Loin des éternels portraits d’électeurs, de dirigeants du FN, de réfutations de son programme, les deux auteurs, journalistes à...
  • Face au FN – La contre-offensive, Alain Hayot

    Arcane 17 Par Florain Gulli Le livre d’Alain Hayot commence par tordre le cou à un certain nombre de fausses évidences à propos du Front national. Le Front national n’est pas un parti à part, hors système...
 

Le dossier : Pour en finir avec la droitisation

le 05 mars 2014

À en croire les grands média, la droitisation de la société française serait une évidence. Les classes populaires, notamment, seraient à l’avant garde de ce mouvement. Si le débat politique glisse effectivement vers la droite, c’est bien davantage en raison d’une droitisation de l’offre politique que d’une lame de fond qui bouleverserait les valeurs et les convictions des Français.
 

    Il y a actuellement 0 réactions

    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.