La revue du projet

La revue du projet
Accueil
 
 
 
 

« Communisme »

La Pensée n°375

Par Patrick Coulon
Dans la présentation de son dossier la revue rappelle que « les aspirations à une société d’êtres humains libres, égaux et associés  par le partage, dans toutes les dimensions de l’existence, les recherches par la pensée et  par l’action qui s’y rattachent, sont apparues il y a longtemps. Elles ont une vie historique  mouvante, complexe, évolutive. Leur connaissance constitue un chantier immense ». Elle complète : « Ces questions, leurs racines, les débats et les combats qui s’y rattachent, connaissent en ce début du XXIe siècle de très profonds renouvellements. Cela dans le contexte du tournant  des capacités humaines, constitutif d’une nouvelle étape de l’hominisation elle-même.
Un tournant qui se réalise et se développe à travers des stratégies aux voies, aux contenus  contradictoires pour les êtres humains et les peuples ».
La Pensée  pose ainsi  le défi auquel est confronté le genre humain : « Guerre économique, concurrence libre et non  faussée (pour évoquer l’un des dogmes majeurs de l’union européenne), domination de  la « communauté financière internationale » sur les peuples, ou associations et partages  multiformes entre peuples libres, égaux et associés dans la conduite et la gestion de la planète,  y compris dans leur rapport au plus haut niveau des recherches modernes et de leur mise à  la disposition des peuples associés ?
Les citoyens dans leurs diversités seront-ils les agents associés porteurs de la maîtrise de  ces mutations des capacités humaines ou bien les prises de décision sur la manière de  comprendre et puis de mener les choses continueront-elles sans cesse davantage à être  pour l’essentiel orientées par les privilégiés dominants vers une société à plusieurs vitesses ?
Il n’existe aucune fatalité ni dans un sens ni dans l’autre. Avec le champ de possibilités  ouvert par l’actuelle transformation des capacités et forces productives humaines, on pourrait  (si les forces de paix et de libération l’emportent sur les forces de destruction) commencer à  voir se créer les conditions de l’entrée dans une ère de l’histoire humaine qui pourrait nous  faire sortir tout à la fois du capitalisme et de ces sociétés où le développement des richesses,  de capacités intellectuelles neuves, et de la civilisation a été fondé sur la domination et  l’exploitation.
Mais possibilité n’est pas synonyme de réalité. D’autant moins que la grande bourgeoisie  du capital financier prend en compte la révolution des forces productives et l’évolution des  rapports de forces pour apporter ses réponses aux défis de ce XXIe siècle.
Cinq articles composent ce dossier : Quel avenir pour le « socialisme du XXIe siecle » ? Chine 2013, Sur le communisme des communistes, Le communisme de retour chez les philosophes, Le boson de Higgs, une découverte historique de portée anthropologique.
Un numéro très fortifiant !
 

La Revue du projet, n°30-31, octobre-novembre 2013

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.