La revue du projet

La revue du projet
Accueil
 
 
 
 

Co-construire la ville au travers d'un budget participatif, René Balme

La ville de Grigny s'est investie dans sa démarche de démocratie participative à la fin des années 1990 en faisant de la démocratie participative sans le savoir : mise en place de conseils de quartier ; participation des habitants aux grands projets de ville ; co-élaboration de projets urbains, etc. Jusqu’à ce que, en partenariat avec les habitants, il soit décidé de jeter les bases d'un budget participatif.
Grigny, sans fausse modestie, peut se targuer d'être pionnière, en France, si ce n’est en Europe en matière de démocratie participative. Forte d'une expérience de neuf années de budget participatif, elle compte plus de 1 000 personnes investies dans cette démarche.  En 2008, dès le début du mandat, la démarche participative a été placée au cœur du fonctionnement municipal de telle sorte que l'ensemble du fonctionnement des services a été repensé et remodelé pour faire de la démocratie participative la porte d'entrée du fonctionnement municipal.  Aujourd'hui, ce sont les habitants qui votent le budget participatif co-élaboré par les Grignerots, chiffré par les services en partenariat avec le groupe de travail du budget participatif dont les membres sont les rapporteurs des propositions lors de la soirée de mise aux voix. Les élus ne prennent pas part au vote et le budget ainsi voté par les habitants – qui représente 60 % du budget d'investissement de la ville en 2013 – est intégré dans le budget général de la ville. Après le vote du budget municipal, une soirée d'analyse critique de l'expérience de l'année écoulée est organisée dans le but d'améliorer sans cesse le processus.  La ville de Grigny a été à l'origine, avec le concours du CIDEFE, de la création du Réseau national de la démocratie participative. La première initiative prise par ce réseau, lors de l'assemblée générale d'Allonnes (Sarthe), fut de se donner les moyens de procéder à la rédaction, de manière participative à l'échelle du réseau, d'une proposition de loi, portant sur les moyens à mettre en œuvre pour promouvoir et généraliser la pratique de la démocratie participative en France. Elle sera soumise à tous les groupes parlementaires et ceux qui auront décidé de soutenir l'initiative la déposeront sur le bureau de l'Assemblée nationale n

René Balme est maire (Front de gauche) de Grigny (Rhône).
 

La Revue du projet, n°29, septembre 2013
 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.