La revue du projet

La revue du projet
Accueil
 
 
 
 

Le sport dans l’action municipale, Marie-Hélène Amiable

« Promouvoir le sport pour tous et accompagner chacun vers le haut niveau »,
telle est l’action de la ville de Bagneux dans le domaine sportif.

Concrètement, cela passe à la fois par le soutien aux associations sportives et à leurs nombreuses sections – plus d’un habitant sur dix est licencié d’un club – qui permettent au plus grand nombre de découvrir et pratiquer une véritable diversité de disciplines, des plus traditionnelles aux plus innovantes, comme par exemple celles liées aux arts du cirque.

Dans cette démarche d’approche pluridisciplinaire, les habitants et leurs associations peuvent compter sur la qualité des équipements mis à leur disposition par la ville. Cette année encore, une toute nouvelle halle multi-sports a été inaugurée en mars et la piscine est en cours de rénovation-extension. Dans une ville de moins de 40 000 habitants, ces deux équipements complètent une offre déjà riche de six gymnases, cinq stades, une plaine des jeux, un dojo, un complexe tennistique, un parc pour rollers sans oublier plusieurs parcs de loisirs et terrains de pétanque implantés au cœur des quartiers.

Pour chacun de ces équipements, une réflexion a été menée en lien avec les pratiquants… et leurs pratiques ! Certains horaires ont ainsi été étirés – plus tôt le matin, plus tard le soir – pour permettre à tous de profiter des espaces disponibles : actifs, scolaires, enfants des centres de loisirs, retraités, personnes handicapées… à chacun sa vie et sa pratique !
Cette volonté de mixité sociale et générationnelle croise une autre réflexion sur la mixité d’usages. La nouvelle piscine qui ouvrira ses portes à l’automne illustrera de belle manière cette nouvelle logique sportive en proposant non plus un simple arrangement de lignes d’eau, mais différents espaces de vie et de pratique : wifi, point de rencontre, zumba, aquagym, etc.

Plus largement, l’ensemble de la commune est considéré comme un laboratoire où toutes les expérimentations sont permises et où l’on est invité à innover. Les encadrants sont même officiellement invités à « prendre des risques », mesurés, bien sûr. Et l’école municipale des sports leur propose aussi bien des initiations aux sports traditionnels qu’aux nouvelles disciplines.

Cette politique volontaire d’ouverture au plus grand nombre de pratiques et de pratiquants a aussi permis de repérer et d’accompagner plusieurs jeunes sportifs balnéolais vers un haut niveau de compétition. Sans en citer une ou un seul nominativement, le constat s’impose par exemple dans les domaines du rugby, du football ou de la boxe mais aussi dans ceux du rugby à sept ou du futsal.

Marie-Hélène Amiable est maire (PCF) de Bagneux (Hauts-de-Seine).

La Revue du projet, n°29, septembre 2013
 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.