La revue du projet

La revue du projet
Accueil
 
 
 
 

« L’homme de Vitruve »

Profitant de son déménagement à la manufacture des Œillets, le Centre d'art contemporain d'Ivry réalise sa nouvelle exposition autour de la figure du travailleur et de l'univers du monde industriel. Il s'agit donc de rendre visible un univers réel qui ne passe que trop rarement la porte des représentations médiatiques, ainsi le titre de l'exposition, « L'homme de Vitruve », nous renvoie aussi bien au célèbre dessin de De Vinci symbole de l'humanisme, qu'à l'ancien logo de Manpower qui lui a préféré une représentation abstraite.
Du concret donc pour cette exposition qui sort courageusement des sentiers battus du discours dominant mais surtout un savant mélange d'œuvres d'origines très différentes. Les classiques Bernd et Hilla Becher et leur gigantesque travail de typologie industrielle avoisinent le patient travail de Bertille Bak sur les cités ouvrières du Nord et le minimaliste Richard Serra croise les sculptures de l'artiste de l'Arte Povera, Jannis Kounellis. Surtout, l'exposition laisse place à des œuvres tirées de l'histoire du lieu même ou est réalisée l'exposition, que ce soit une peinture de 1936 de Boris Taslitzky représentant la manufacture des Œillets où une sélection d'objets ayant appartenu à Maurice Thorez, ancien député d'Ivry.
Étienne Chosson

 

 

« L'homme de Vitruve »,
du 14 septembre au 16 décembre 2012
Centre d'art contemporain d'Ivry – Le Crédac
Manufacture des Œillets
La Revue du projet, n° 22, décembre 2012
 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.