La revue du projet

La revue du projet
Accueil
 
 
 
 

Le Big bang n’est pas une théorie comme les autres, Jean-Marc Bonnet-Bidaud, François-Xavier Désert, Dominique Leglu, Gilbert Reinish

La Ville Brûle, 2009

Par Ivan Lavallée
Des particules qui se déplacent plus vite que la lumière, des OGM qui empoisonnent, un boson qui fait les Unes. La science superstar des média, et un ouvrage qui « remet les pendules à l’heure » pour ma concierge et moi, une vision humaniste sur la médiation des sciences. Auparavant, nous nous positionnions comme observateurs. Maintenant, en parlant de l’univers, nous parlons implicitement de nous-mêmes, et la charge émotionnelle est devenue plus forte et retentit sur notre vision du monde.
Le Big Bang qui suscite les fantasmes d’écrivaillons en mal de « Pensée de Dieu » est présenté ici pour ce qu’il est. Pas une théorie physique au plein sens du terme, mais un scénario cosmologique, cohérent avec les équations de la relativité générale, le modèle qui s’ajuste le mieux aux observations actuelles. Le prix à payer est élevé ; avec 96% de matière (et énergie) noire inconnue, il pose plus de questions qu’il n’en résout. Il apparaît là plus comme une mesure de notre ignorance. Pourtant, surmédiatisé, il permet des opérations de marketing scientifique et l’occultation de cosmologies alternatives. Le consensus actuel, trop dominant, est probablement un frein aux progrès dans notre compréhension de l’univers.
Cet ouvrage multiplie les angles de vue sur la cosmologie et essaie de distinguer les différents enjeux qui y sont liés, tant scientifiques que médiatiques, économiques ou politiques. Les enjeux idéologiques sont prégnants, et la communication de la NASA autour de son programme « Origins » n’est pas de nature à ramener la sérénité dont le débat scientifique a impérieusement besoin. Pourtant, parce que nous vivons des temps troublés, il faut que la connaissance, le savoir, la persévérance, la qualité et le refus de l’agitation redeviennent des valeurs cardinales.
Les auteurs, tous scientifiques reconnus, se livrent à une discussion à bâtons rompus au cours de laquelle, pour chaque question abordée, ils nous livrent chacun un point de vue qui contribue à faire émerger chez le lecteur une réflexion éclairée et critique.

La Revue du projet, n° 22, décembre 2012

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.