La revue du projet

La revue du projet
Accueil
 
 
 
 

Économie et Politique, n°694-695

«  Agenda social 2012, résistance et reconquête »

Par Igor Martinache
Cela fait penser à ces personnes qui recherchent leur paire de lunettes alors qu'elle trône sur leur front. À l'heure où le nouveau gouvernement s'alarme de la désindustrialisation et de la « crise » de l'endettement public, ses membres feignent de ne pas percevoir le potentiel des outils qu'ils ont à leur disposition : la remise sur pieds d'un véritable pôle financier public. Certes, la « Banque publique d'investissement » est sur les fonds baptismaux tandis qu'est prévu un renouvellement de certains livrets d'épargne, mais la faible ambition de ces mesures est loin d'être à la hauteur des enjeux. On ne peut non seulement pas s'en tenir à une simple réorientation de l'épargne sans recourir à la création monétaire, mais il faut aussi établir clairement la direction de ces investissements en établissant des critères clairs, décidés par l'ensemble des citoyens et non depuis les sommets de l'État, avance Denis Durand dans sa contribution à ce dossier. La même pusillanimité, simple masque d'un véritable choix politique, est également à l’œuvre dans la filière aéronautique et spatiale, véritable laboratoire de la construction européenne. L'exemple d'Air France-KLM rappelle que l'agitation autour du « coût du travail » fait oublier celui, bien plus prohibitif du capital. À lire également d'utiles décryptages sur le financement de la protection sociale dont les principes sont progressivement minés par sa fiscalisation croissante, sur la « conférence sociale » de juillet dernier, sur l'inertie gouvernementale face à la remontée plus que préoccupante du chômage – alors même que les pistes sont loin de manquer pour l'endiguer, comme le montrent celles qui sont présentées ici – ou encore sur le démantèlement annoncé de l'AGIRC, le système de retraites complémentaires des cadres.

La Revue du projet, n° 21, novembre 2011
 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.