La revue du projet

La revue du projet
Accueil
 
 
 
 

La ségrégation scolaire, Pierre Merle

La Découverte, 2012.

Par Igor Martinache

Dès avant son élection, le nouveau président de la République avait annoncé son intention de faire de l’éducation l’une de ses priorités. Une manière de répondre au constat partagé de la « crise » de l’école dans notre pays. Mais le consensus s’arrête là, car chacun y va ensuite de son explication. De tous les facteurs avancés, il en est pourtant un que l’on entend peu souvent invoqué : la forte ségrégation qui caractérise le système scolaire hexagonal. Et pourtant, celle-ci exerce bel et bien un effet négatif non seulement sur les inégalités d’apprentissage, mais aussi sur les résultats de l’ensemble des élèves, comme le montre cet ouvrage, en s’appuyant notamment sur les fameuses enquêtes PISA de l’OCDE – le « club des pays riches », peu soupçonnables de complaisances avec la gauche. Comme dans d’autres domaines, les séparations entre élèves d’origines sociales ou de genres différentes se sont ainsi largement maintenues malgré la perte de leur caractère officiel, et jouent à plusieurs niveaux : filières ou échelles géographiques, jusqu’au sein même des établissements.
Pierre Merle pointe aussi le rôle majeur des établissements privés dont le caractère de « refuge » d’enfants des classes favorisées va en s’amplifiant, tout en s’employant à démonter la fausse solution de la « discrimination positive » initiée par les conventions ZEP il y a déjà 30 ans. Car non seulement elle contribue surtout à stigmatiser les établissements concernés, mais quand on prend en compte l’ensemble des moyens alloués à ces derniers, on constate qu’ils restent en réalité bien inférieurs à ceux des centres-villes, dotés d’enseignants plus anciens et qualifiés, et donc mieux rémunérés. Enfin, menées au nom du « libre choix », les politiques d’assouplissement de la carte scolaire initiées par le socialiste Alain Savary, faute d’avoir pu unifier le service public, ont elles aussi un effet ségrégatif problématique.
Un petit ouvrage de synthèse à verser d’urgence au débat sur l’école pour permettre d’en faire évoluer les lignes, car à côté de la question des moyens, celle de leur répartition – et de celle des élèves –  est tout aussi cruciale.

La Revue du projet, n° 18, juin 2012
 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

La ségrégation scolaire, Pierre Merle

le 06 juin 2012

    A voir aussi