La revue du projet

La revue du projet
Accueil
 
 
 
 

1940-1943, le PCF à l’épreuve de la guerre. De la guerre impérialiste à la lutte armée, Roger Bourderon

Syllepse, 2012.

Par Éloi Simon

Cet ouvrage fait suite à plusieurs parutions : Les Télégrammes du Komintern dont les archives sont ouvertes, et un ouvrage de 2009 de Jean-Marc Berlière et Franck Liaigre, L’affaire Guy Môquet. Enquête sur une mystification officielle, qui n’est qu’un condensé de négation de l’action des communistes en France dans la Résistance.
L’auteur s’emploie quant à lui, sources abondantes à l’appui, à étudier l’évolution des positions politiques de la direction du PCF entre la défaite de 1940 et 1943, année qui marque l’essor de l’action résistante avec la création du CNR (conseil national de la résistance).

Quatre thèmes sont abordés : l’attitude du PCF vis-à-vis de De Gaulle ; l’étude des appels du PCF de l’été 1940 (celui de Tillon, puis celui de Thorez-Duclos) ; l’évolution des positions politiques du PCF à travers ses publications (tract et l’Humanité notamment) ; enfin l’étude de l’organisation de la direction du mouvement FTP entre 1941 et 1943. Roger Bourderon expose le double mouvement que connaissent les deux grands thèmes du PCF dans les premières années de la guerre : la volonté d’indépendance nationale et l’analyse de guerre impérialiste entre les capitalistes allemands et britanniques dans laquelle les communistes n’ont pas à prendre parti. On constate donc la montée en puissance de la première idée au fil des années avec la création très tôt des comités populaires (dès 1940) pour lutter contre les conséquences de l’occupation, pour organiser la solidarité. Et dans le même temps, l’analyse de la guerre impérialiste perd de l’importance car elle mène à une impasse stratégique. Ce travail historique solide est une réelle avancée dans l’analyse de l’action du Parti communiste dans les premières années de la guerre et doit permettre de mettre fin au discours de l’idéologie dominante qui voudrait que les communistes ne soient entrés en résistance qu’à l’été 1941 avec l’invasion de l’URSS.

La Revue du projet, n° 18, juin 2012
 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

1940-1943, le PCF à l’épreuve de la guerre. De la guerre impérialiste à la lutte armée, Roger Bourderon

le 06 juin 2012

    A voir aussi