La revue du projet

La revue du projet
Accueil
 
 
 
 

Un guide militant ?, Laurent Klajnbaum

Militer aujourd’hui, c’est être à la fois à l’écoute, authentique, sincère, ouvert aux autres dans le dialogue... Pas si simple !

 Faire de la politique ne se réduit pas à partager des idées, à les mettre dans le débat public. Mais c'est bien évidemment l'une des nécessités premières pour mener la bataille d'idées. Notre existence dans le débat public dépend largement des « média », des supports d'information et de communication que nous pouvons déployer par nous-mêmes. Surtout dans le contexte où nous sommes tenus à l'écart des média. Dans cette situation, la modestie des moyens que nous pouvons mobiliser face au rouleau compresseur médiatique peut nourrir le découragement. Mais nous avons pourtant un atout majeur.

 

Nos 130 000 adhérents, les forces que nous savons mobiliser, peuvent devenir  considérables et peser dans la bataille idéologique, pour le pluralisme dans le débat public. En donnant aux adhérents des outils pour être les témoins et les acteurs engagés de leur environnement, dans la rue, leur quartier ou leur entreprise, leur impact peut compter dans la construction de l'opinion.

 

Notre crédibilité, à nous militants, est de partager le même sort que celles et ceux qui vivent et travaillent à nos côtés. Cette proximité peut contribuer à l'écoute et au dialogue avec nos analyses et nos propositions. Être militant, dès lors, c'est aussi s'affirmer comme « acteur média ».

L'histoire politique, singulièrement celle du parti communiste, a construit des gestes et des savoir-faire politiques. Transmis, dans la pratique, de militant à militant, on connaît leur force mais aussi leur fragilité. Leur force : celle du rapport direct entre personnes, celle de la construction d'une pensée personnelle dans un collectif, celle de l'authenticité, de la sincérité, de l'écoute et de la connaissance du terrain commun où nous partageons le travail ou la vie. Mais le modèle individualiste, la dureté de la vie ont produit des découragements, des renoncements ; des habitudes militantes qu'on croyait bien installées se sont interrompues. Et il est parfois difficile de trouver le fil à renouer. C'est pourquoi le secteur communication du parti communiste a pris l'initiative d'éditer un guide militant qui ajoute l'écrit à la transmission orale. L'occasion était belle de rajouter aux porte-à-porte, journaux de cellule, réunions d'appartement, collages... les nouveaux gestes militants que nous permettent les technologies de l'information et de la communication : le blog, facebook, les sms ou twitter... média ainsi que nos rapports aux média. Nous l'avons fait.

Appel à la créativité

Ce guide n'est pas un livre de recettes. Il appelle, au contraire, à la créativité, à l'inventivité de chaque militante et militant. Il précise l'enjeu et donne quelques conseils sur plus d'une trentaine de gestes. Il est organisé autour de 6 chapitres :

 

• concevoir un imprimé

• réagir à l'actualité

• organiser un événement

• animer la campagne de proximité

• construire des réseaux

• utiliser internet

 

Il se conclut par l'évocation d'aspects juridiques et légaux ainsi que quelques liens utiles.

 

Ce guide n'est pas « réservé ». Il peut être utile à des adhérents isolés pour militer dans leur voisinage, sur leur lieu de travail, ou à l'accueil des nouveaux adhérents.  Il est à la disposition des animateurs de la vie du parti ainsi que de tous les militants, adhérents du parti communiste ou non, qui voudront contribuer  aux campagnes du Front de gauche. 

 

Laurent Klajnbaum responsable de la communication du PCF.

Il y a actuellement 1 réactions

  • cher laurent

    On se tutoie c'est plus simple . après tout tu convoques les gens en privé comme on siffle un clébard. Tu menaces de recouvrir de merde son espace vital , mais comme tu n'est pas compétent , tu bloques !pas très communiste comme attitude , mais de savoir que tu es directeur de com' d'un parti dans lequel j'avais mis toutes mes esperances et de le voir mauribond aussi asservi que tout autres partis .où le nepotisme est le l'ascenseur moderne. Cher petit laurent petit homme aux mileux des 7 milliards d'autres petits bonhommes, ta déchéance en ce qui concerne ta capacité à être humaniste est décidément à la mesure de ton ego surgonflé.

    Par vero, le 11 mars 2015 à 21:31.