La revue du projet

La revue du projet
Accueil
 
 
 
 

Nous, métallos et militants Hispano-Suiza. 2010

Par Sébastien De Schryver

 

Ce recueil de sept entretiens avec des ouvriers de chez Hispano-Suiza est une vraie bouffée d’oxygène pour tout militant. Ces histoires, pourtant toutes différentes, préconisent la même chose : militer au sein des sections syndicales, investir les instances pour défendre les personnels, penser au collectif d’abord. Claude et Dédé attaquant l’entreprise pour discrimination syndicale, Zébulon et Pierre, militants mutualistes, Eugène, prêtre ouvrier, Michel et René militants depuis toujours, tous sont syndiqués à la CGT et adhérents au parti communiste, et expliquent ce qu’ils doivent (et ce qu’ils ont donné) au monde ouvrier et plus particulièrement à leur entreprise Hispano-Suiza. Cette manière simple de raconter leurs mobilisations est vivifiante. Tous les sujets sont sur la table : les politiques discriminantes des patrons, les batailles sur le temps de travail, les CHS et les revendications sur les conditions de travail, les conflits entre salariés… les échecs mais surtout les victoires qui galvanisent les travailleurs autour des élus CGT et des secrétaires de section du PCF de l’entreprise. Tous ces témoignages relatent l’importance du collectif, et forment un formidable réquisitoire contre l’individualisme grandissant de la société. Michel revient longuement sur l’évolution de l’entreprise, conjointement avec la situation politique de la France, de sa création aux années 2000. À l’heure où le « fabriqué français » devient un slogan de campagne, il nous explique comment les gouvernements ont réussi en quelques années à affaiblir notre économie industrielle en transformant nos usines de fabrication en bureau d’études délocalisant la production. Il revient aussi sur toutes les désillusions engendrées par l’émergence de la gauche au pouvoir en 1981 et évoque les discussions de militants de sa section aux moments, notamment, des privatisations réalisées par le gouvernement.  Ces récits, loin d’être passéistes, éclairent l’histoire du monde ouvrier dans son ensemble et demeurent en plein dans l’actualité. Les expériences et les analyses de ces hommes de combat témoignent de l’intelligence du monde ouvrier et de sa capacité à penser l’avenir de leur entreprise comme de leur pays. Une lecture à recommander sur tous les lieux de travail, pour arriver à la seule conclusion possible : résistance !

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.